Modalités pédagogiques et concept

Sur quels concepts reposent mes formations :

 

     Mes formations reposent sur une alternance entre transfert de savoir-faire et d’attitudes, avec des exercices concrets, des tests avec les participants et des analyses de situations. Cette méthode permet une appropriation rapide des sujets par les stagiaires.

Une pédagogie centrée sur l’apprenant

 

Je m’appuie sur les connaissances préexistantes du stagiaire en combinant diverses modalités pédagogiques :

– Des exposés théoriques

– Des temps d’échanges

– Des études de cas

Ceci afin de permettre à l’apprenant d’être acteur de la séance de formation. Lors des formations en groupe, l’accent est mis sur l’interactivité, intégrant ainsi la possibilité de progresser en équipe et de réussir ensemble.

Modalités de la formation

 

Les transferts de compétences reposent sur des situations pédagogiques proches du vécu du stagiaire. L’approche concrète des concepts étudiés permet à l’apprenant de transposer les notions abordées avec sa situation réelle présente ou à venir.

Le scénario de mes interventions et le vocabulaire utilisé tant verbalement que dans les supports de cours sont adaptés afin de faire directement référence aux attentes des stagiaires et des employeurs, définies dans la phase de personnalisation de l’accès à la formation.

Les exemples et exercices sont choisis soit parmi des situations issues du vécu de l’apprenant, soit, s’il est débutant, de situations que j’ai moi-même vécues lors de ma carrière. Je mets au point des supports de cours illustrés et synthétiques. Ces outils, projetés ou remis aux stagiaires sous forme papier et/ou électronique soutiennent mon exposé et contribuent ainsi à la mémorisation rapide des éléments-clés du programme.

Les supports synthétiques sont complétés par des notes plus complètes que je rédige. Les nombreuses études de cas pratiques sont pensées pour rapprocher le stagiaire de son univers propre afin de soutenir son intérêt.

Un soin particulier est apporté à la progressivité dans la difficulté des exercices proposés. J’alterne les exposés avec les séquences de réflexion et d’exercice dirigés permettant au participant de mettre ses nouveaux savoirs en pratique. Lorsque le stage est organisé pour un groupe, des temps d’échanges, suivis d’une mise en commun que je mets en place, permettent d’apprendre dans un contexte interactif.

Mes supports de cours intègrent également des quizz et cas d’application permettant de mesurer les acquis « à chaud ».

J’ai souvent recourt :

–  Au jeu de rôle,

– A la simulation

– A la reconstitution.

 

Ces méthodes d’apprentissage, en plus de dédramatiser ou de démystifier certains sujets, proposent au stagiaire une immersion totale, immédiate et adaptative de la technique appris

Mon approche pédagogique

 

Je définis la pédagogie comme la mise en œuvre d’une stratégie pour réussir les transferts de compétences inscrits au programme de formation.

Mon objectif principal est de faciliter les transferts de compétences et l’appropriation des matières enseignées par le stagiaire, dans l’optique de l’autonomisation des apprenants, qui devront être capables de mettre leurs nouveaux savoirs en pratique, dès le lendemain du stage.

 

Ø  Des méthodes pédagogiques classiques

 

Une réflexion préalable (au cours d’un entretien) est menée avant chaque stage pour prendre en compte les attentes des apprenants et des donneurs d’ordres (employeurs…) ainsi que les circonstances du stage (lieu, nombre de participants, homogénéité du groupe).

Mon processus de personnalisation d’accès à la formation me conduit à choisir et combiner différentes méthodes classiques qui ont fait preuve de leur efficacité, en fonction des objectifs à atteindre et du public reçu en formation.


Ayant personnellement profité de formations éclectiques, je me refuse de présenter telle ou telle approche pédagogique comme la seule voie d’apprentissage efficace.
A mes yeux chaque stage est forcément unique puisque chaque apprenant est unique.

Mes séquences pédagogiques s’appuient classiquement sur :

Le cours magistral

 

Il s’agit d’un exposé : en ma qualité d’expert, je parle et l’apprenant est à l’écoute. Un discours structuré permet de transmettre des notions essentielles de manière non équivoque. Je prends en compte le caractère contraignant de cette méthode, que le stagiaire subit passivement. Aussi mes exposés magistraux sont axés sur la simplicité du vocabulaire et de la syntaxe. Ils sont aussi calibrés dans le temps pour laisser une large place aux méthodes pédagogiques plus interactives. Ils sont souvent teintés d’humour et de questions posées aux stagiaires.

 La démonstration

 

Je propose régulièrement la démonstration d’une logique à appréhender par l’apprenant. La méthode démonstrative permet au stagiaire d’expérimenter un savoir nouveau en refaisant les étapes de la démonstration et en formulant lui-même le cheminement logique et les conclusions de sa démonstration.


J’utilise cette méthode dans des séquences d’exercices, en permettant d’abord au participant d’imiter ma démonstration, puis en tirant ses propres conclusions lors de mises en pratique de cas plus ou moins complexes.

La méthode démonstrative permet à l’apprenant d’acquérir des savoirs en étant dans l’action, sous la houlette du formateur.

 

La maïeutique

Par un jeu de questions-réponses, je pars des connaissances déjà reconnues chez mon élève pour amener ce dernier à appréhender des notions nouvelles en connectant des notions par rapprochement logique.


Il s’agit pour moi d’aider le stagiaire à structurer sa pensée et à relier logiquement des idées connexes. Cette méthode est appliquée par le jeu d’une conversation au cours de laquelle le ou les apprenants sont invités à formuler verbalement (leur) son cheminement mental, avec des hypothèses, des certitudes et des doutes. Le formateur structure les échanges en fonction de l’objectif pédagogique. « Faire de la maïeutique, c’est faire accoucher les esprits », selon Socrate.

 

La découverte

Je prépare du matériel pédagogique et des situations en amont du stage. Je mets ce matériel à disposition du stagiaire pour lui permettre de tirer des conclusions par la réalisation d’expériences. Il s’agit de laisser l’apprenant tâtonner et commettre des erreurs, seul ou avec le groupe, afin de marquer les esprits par la pratique. Cette méthode met l’apprenant en situation d’imaginer des solutions pour un problème donné et de tirer des conclusions de ses errements. In fine, je structure et reformule les notions mises en lumière pendant le temps de découverte offert à l’apprenant.

 

 

L’accompagnement pédagogique individualisé

 

Si demande est faite, j’accompagne individuellement un stagiaire dans une formation préparée en fonction de sa situation et de ses attentes personnelles (ainsi que celles d’un éventuel donneur d’ordre : l’employeur, Pôle Emploi…).

L’accompagnement individualisé permet de révéler ou de favoriser l’exploitation pratique du potentiel de la personne. Je fonde mon action sur le transfert de compétences techniques et d’attitudes appropriées dans le souci d’accroître l’efficacité de la personne accompagnée. Il s’agit d’aider l’apprenant à devenir plus agile, c’est-à-dire à lui permettre de mettre en pratique des nouveaux savoirs avec une aisance nouvelle.

Me contacter

Tél : 06 75 38 60 40

act@jeanbjouteur.net

  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2023 par Jean Petit . Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now