Rechercher
  • Jean Benjamin Jouteur

Les chroniques d'un avatar - Tome 1

Mis à jour : févr. 10

La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire

    Il existe un passage entre réel et virtuel qu’empruntent des millions de joueurs. Leur quête, manipuler des personnages. Guerriers inoffensifs, leur vérité se joue d’imaginaire. Coralie a traversé ce passage des centaines de fois. Chaque expérience était plus intense que la précédente. Le temps passé là-bas la rendait plus forte. L’autre « elle » lui était supérieure, capable de tout. Mais un jour, la porte est restée ouverte, inversant le processus. Une tueuse a emprunté le passage dans l’autre sens pour s’emparer d’elle. Engluée dans les débris d’un virtuel trop réel, elle ne savait plus qui elle était. Pour débusquer l’autre, elle doit retrouver la trouée. Il est vital de la renvoyer d’où elle vient. L’aiderez-vous à retrouver le passage ? L'accompagnerez-vous ?


A propos de " Chroniques d’un avatar : J’ai toujours pensé que les artistes nous aidaient à donner du sens à des phénomènes qui pour les chercheurs sont souvent abordés du côté non fictionnel. En tant que psychanalyste, la narration et la fiction m’apprennent plus que les résultats scientifiques .”


Michael Stora — Psychologue — Psychanalyste — expert dans les mondes numériques — Université de Paris 8




Historique de ce roman inspiré d'un fait divers.

     Fait divers aux États Unis. Un homme confisque à son garçon de 16 ans le CD d’installation d’un jeu de guerre en ligne. L’adolescent, pris d’une colère froide, s’empare de l’arme de son père rangée dans un tiroir puis abat ses parents. Après avoir tenté de maquiller son acte en crime passionnel commis par son père, il prend la fuite. Reconnu responsable de ses actes, il est jugé pour homicide volontaire. Son âge lui permet d’échapper à la peine de mort encore appliquée dans cet État. Cette affaire soulève de nombreux débats. Les avocats du jeune homme remettent en cause les conclusions apportées d' experts. Un certain nombre de psychiatres finissent par reconnaître la possibilité d'un dédoublement de personnalité.



En 2009, en collaboration avec La compagnie "Effet-ACT", je décide d'adapter cette histoire pour le théâtre, en modifiant le nom du jeu que je rebaptise « Life-Tower.com. Le garçon deviendra une adolescente surdouée mais un peu dérangée : Coralie sera le personnage principal du spectacle à venir.


C’est en 2010 que pour la première fois Coralie, apparaît, non pas sur une scène, mais sur grand écran. Elle est interprétée dans le film par Marie. Pour ce spectacle, intitulé lors de sa création « Life-Tower.com", je choisis de marier jeux de scène et vidéos.



Les spectateurs en s’immergeant dans le jeu, ont la possibilité de vivre « En direct » et en images les aventures de Coralie et de son avatar, la chasseuse d’interception « Sarah of Nine ». En parallèle du film, je propose la reconstitution d’un procès avec notamment le témoignage des principaux personnages impliqués dans l’affaire. (A l’exception faite de Coralie qui n’est jamais physiquement sur scène) Le public juge et propose un verdict en fin de séance.



En 2013, nouvelle donne. Le spectacle change de titre. Il devient « Le passage ». Coralie, interprétée par Caroline, investit la scène, devenant ainsi la clé de voute du spectacle.


L'histoire : Aujourd'hui adulte et récemment libérée du centre médical psychiatrique dans lequel elle était internée depuis son arrestation, Coralie, 21 ans, vient raconter au public sa dramatique expérience. Elle est accompagnée de deux comédiens dont l’un d’eux se trouve être l’art-thérapeute, qui a porté le projet. Les vidéos des parties qu'elle a joué sur "Life-Tower" seront visionnées par le public et commentées


    Le spectacle est une « intox ». Aux yeux des spectateurs, la comédienne est la véritable Coralie. Le film a bien sûr été entièrement remanié, de nouvelles scènes ont été tournées. En complément des vidéos, le spectacle propose un certain nombre de reconstitutions jouées par les trois comédiens, lors desquelles les parents de Coralie interviennent. Le public peut échanger avec l’ensemble des personnages.

La première de cette nouvelle mouture est présentée devant un parterre de professionnels soignants qui se laisseront « piéger » par l’intox. La fiction ne sera dévoilée qu’en fin de séance.


2017 : Je me lance dans l’adaptation romanesque du spectacle. Je portais depuis longtemps déjà ce projet. Le récit sera un thriller psychologique. Il proposera entre autres la découverte du centre médical psychiatrique (dont j’ai changé le nom, mais au sein duquel j’ai eu l’occasion d’intervenir) et de certains de ses pensionnaire. Le roman aura pour titre : Chroniques d’un avatar. La guerrière galactique, double virtuel de Coralie, change de nom, elle devient Asuna of Nine. (Pseudo inspiré d'une héroïne de manga)





.

Quelques retours de lectures -


Les mots sous la plume

Les chroniques de Bouquinovore

Les lectures de Ice Quenn

Les commentaires Amazon








8 vues
Rejoindre mes abonnés

© 2020 MEs bouquins. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now